FOREST Quelque 2.200 emplois pourraient être garantis à l’usine Volkswagen de Forest, sous réserve d’une réduction des coûts du travail de 20%, a indiqué jeudi la direction de Volkswagen dans un communiqué. La direction propose pour ce faire d’allonger le temps de travail à 38 heures/semaine, sans compensation salariale. Enfin, elle exige la conclusion d’un accord sur les détails de la restructuration.
Ces propositions ont été présentées mercredi et jeudi aux représentants du personnel du site bruxellois de Volkswagen.Ainsi, le directoire du groupe, représenté par Günther Koch, chef des ressources humaines internationales, a proposé pour 2007 la production sur le site de Forest des modèles Polo et Golf ainsi que l’Audi A3. A partir de 2008, Forest pourrait produire, en plus de la Polo, plusieurs modèles d’Audi dont un nouveau, plus petit que les actuels.
En tout, 84.000 voitures seraient produites pour les années 2007, 2008 et 2009. Ensuite, plus de 100.000 véhicules devraient être assemblés chaque année.
Les syndicats se donnent le temps de la réflexion
Les syndicats de Volkswagen Forest ont demandé jeudi, lors du conseil d’entreprise avec la direction, des garanties supplémentaires sur l’avenir de l’usine. La direction demande que le personnel travaille plus longtemps pour le même salaire. Les syndicats ont reçu le feu vert de la direction pour proposer d’autres solutions, a indiqué Jan Vanderpoorten, délégué FGTB.
Selon lui, les syndicats n’ont pas beaucoup d’autres choix que celui d’accepter un scénario où l’on travaillerait pendant plus de temps pour le même salaire.
« Mais ce n’est pas pour autant qu’on va dire oui sans réfléchir. Nous avons reçu de la direction l’accès à toutes les informations utiles pour formuler des propositions alternatives », a-t-il ajouté
Par ailleurs, les syndicats ont énuméré six garanties qu’il veulent voir reprises dans la déclaration d’intention à laquelle veut aboutir la direction, comprenant toutes les conditions pour l’avenir de l’usine.
« Il s’agit de garanties concernant les revenus, l’emploi, les produits, les volumes, les investissements et les conditions de travail », selon M. Vanderpoorten.
« La direction a promis de coucher cela sur papier en Allemagne. Nous ne disons pas comme ça oui à tout », a-t-il encore dit.
Les syndicats se sont vu officiellement confirmer durant la réunion, par la direction allemande, les modèles qui seraient produits à Forest au cours des prochaines années ainsi que les volumes de production. La direction s’est également expliquée sur la transformation d’une usine Volkswagen vers une fabrique d’Audi.
Elle a averti que le personnel devra pour ce faire travailler 38 heures/semaine au lieu des 35 heures actuelles, pour le même salaire.