Voies d’eau : augmentation

Publié le : 30 août 20212 mins de lecture

NAMUR Le réseau wallon des voies navigables, qui s’étend sur 451,3 km, a un gestionnaire unique. La direction générale des Voies hydrauliques du ministère wallon de l’Équipement et des Transports (Met) est en effet chargée de l’aménagement, de l’entretien et de la gestion des voies navigables. En 2006, le transport de marchandises par eau en Wallonie a représenté 1.863 millions de tonnes-kilomètre, soit une augmentation de 9,2 % par rapport à 2005.
Le tonnage total transporté sur les voies d’eau wallonnes, en 2006, s’est élevé à 44,456 millions de tonnes… et les exportations retrouvent la croissance.
Les chargements en Wallonie poursuivent leur progression en affichant le meilleur résultat jamais atteint depuis 1996 à savoir : 16,8 millions de tonnes, soit une augmen- tation de 5,8 % par rapport à l’année 2005. Les marchandises qui ont le plus contribué à l’augmentation du trafic en 2006 par rapport à l’année 2005 sont les produits métallurgiques et les produits agricoles (+ 1.384.864 tonnes au total).
Malheureusement, ces progressions ont été contrariées par la poursuite de la diminution des combustibles (solides et liquides) et des minerais. De l’analyse des importations, on observe : que les importations en provenance de la Flandre sont passées de 134.502 t en 2005 à 368.555 t en 2006 et que les importations des Pays-Bas et de la France sont en forte augmentation.
De l’analyse des exportations, on constate que la Wallonie exporte ses produits métallurgiques principalement en Flandre et aux Pays-Bas et… que la troisième destination est la Grande-Bretagne avec 152.185 t (en augmentation de 24 %). On notera également un trafic de transit important entre la France et l’Allemagne (308.661 t).
Enfin, le canal du Centre historique (ascenseur hydraulique n° 1) a connu une croissance de 22,7 %.
Un bémol… En 2006, les voies navigables ont aussi permis la circulation de bateaux effectuant le transport occasionnel de touristes : 224.219 en 2006, soit une diminution par rapport à 2005.

Plan du site