L’OLP appelle Fateh el-Islam à déposer les armes

Publié le : 31 août 20213 mins de lecture

Le représentant de l’OLP au Liban, Abbas Zaki, a appelé hier les éléments armés de Fateh el-Islam, retranchés dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared (nord du Liban), encerclé depuis 40 jours par l’armée libanaise, à déposer leurs armes. « La solution adéquate à la crise consiste à ce qu’ils abandonnent leurs armes, qu’ils dissolvent ce groupe (Fateh el-Islam), et qu’ils remettent les criminels à l’armée », a déclaré à la presse M. Zaki, à l’issue d’un entretien avec le président de la République, Émile Lahoud, à Baabda.
M. Zaki a accusé « tout Palestinien tirant sur les soldats libanais d’être un agent d’Israël (…) qui n’échappera pas au châtiment ». « L’armée a agi avec une haute technicité, tel un chirurgien qui extirpe le mal sans toucher les parties saines. C’est ce qui explique la lenteur de l’opération », a poursuivi M. Zaki.
Et d’ajouter : « Nous ne voulons pas que des pertes soient infligées à l’armée et nous ne voulons pas que les réfugiés palestiniens soient déplacés ou restent sous les bombes. » Il a indiqué que la coordination est continue avec l’armée à Nahr el-Bared.
Pour sa part, le président Lahoud s’est, lui aussi, montré intransigeant sur les solutions à la crise. « Livrer les éléments armés de Fateh el-Islam responsables de l’agression contre l’armée et du meurtre des soldats est la seule voie vers une solution à la situation qui prévaut au camp de Nahr el-Bared », a-t-il affirmé.
M. Lahoud a appelé les groupuscules palestiniens à « assumer leurs responsabilités dans le maintien de l’ordre à l’intérieur des camps palestiniens où l’État n’a pas de présence et à empêcher les manifestations armées qui font du tort au peuple palestinien autant qu’à la sécurité et à la stabilité du Liban ».
Le général Lahoud a réitéré sa conviction que l’armée est dans une position de légitime défense face aux agressions subies par ses soldats. Il a également souligné que le Liban refuse que « les réfugiés palestiniens soient utilisés comme couverture pour la réalisation de plans étrangers qui visent à nuire à l’unité des Libanais et leur rassemblement autour de leurs institutions nationales, notamment l’armée ».
M. Lahoud a par ailleurs rendu hommage à l’élan de solidarité exprimé par les Libanais envers leur armée ainsi qu’à la coopération des autorités palestiniennes dans cette affaire.

Plan du site