Les sons binauraux peuvent être bénéfiques pour la santé, la créativité, l’humeur… En utilisant la bonne fréquence, vous pouvez ressentir les effets désirés. Agissant sur les ondes cérébrales, les battements binauraux permettent de synchroniser l’hémisphère gauche de votre cerveau avec celui de droite. Seulement, le son binaural est aussi une drogue auditive. Son utilisation nécessite parcimonie.

Que sont les sons binauraux ?

Le battement binaural est une technique utilisée pour optimiser la fonction cérébrale. En effet, chacun des hémisphères cérébraux a ses propres rôles. Ainsi, ils réagissent avec des ondes différentes. Lorsque vous écoutez un son binaural, les hémisphères gauche et droit de votre cerveau s’harmonisent. Concrètement, un son binaural consiste en la transmission de deux fréquences différentes dans chacune de vos oreilles. La différence entre les deux fréquences favorise une certaine stimulation du cerveau. Votre cerveau va considérer les deux fréquences comme étant une seule. Il va agir différemment parce que ses ondes auront été modifiées. Par contre, les fréquences utilisées doivent être inférieures à 1000 Hz. Au-delà, les battements ne seront plus saisis par le cerveau. En outre, vu que la fréquence reçue par le cerveau correspond à la différence des deux fréquences dans chaque oreille ; cette différence ne doit pas dépasser 30 Hz. Au-dessus de ça, le cerveau ne pourra pas synchroniser les deux tonalités. Elles seront traitées distinctement. Les sons binauraux sont utilisés pour différentes raisons. Ils peuvent améliorer le sommeil, la concentration ou la mémorisation. Les battements binauraux favorisent aussi la créativité. Par contre, les sons binauraux sont aussi une drogue auditive. Leur utilisation doit se faire avec parcimonie. Vérifiez sur drogues-dependances.fr les effets indésirables.

Les fréquences auditives et les états du cerveau

Dépendant de l’activité que vous faites, un nombre d’ondulations par seconde est provoqué par votre cerveau. Ces ondes cérébrales ne seront pas les mêmes quand vous êtes anxieux ou serein. C’est pour cela que certaines personnes n’arrivent pas à trouver le sommeil quand elles sont trop stressées. Il faut savoir que le cerveau est plus opérationnel quand vous êtes dans un état de relaxation. Des scientifiques ont classé des ondes cérébrales principales en cinq catégories. Ce qui permet de savoir dans quel état est votre cerveau durant un cas spécifique. Par exemple, un sommeil sans rêves correspond à l’onde Delta. Sa fréquence est de 0,1 à 4 Hz. Cette fréquence est particulièrement utilisée pour favoriser le sommeil. Mais elle agit aussi sur la régénération de cellules. Ce qui conduit à la guérison. Votre cerveau est rapidement en onde thêta à votre réveil. Ses fréquences réduisent les douleurs chroniques ainsi que le stress. Pour stimuler la créativité et l’esprit d’analyse, votre cerveau doit être d’une fréquence entre 8 et 13 Hz. Il sera en onde Alpha. L’état de stress correspond à une onde bêta haute fréquence. De basse fréquence, cette même onde vous procure une sensation de bien-être. Autrement dit : l’onde bêta, de 13 à 30 Hz, est atteinte selon votre état émotionnel. Ce qui peut aller d’une sensation de sérénité à la dépression. L’onde Gamma, quant à elle, manifeste une stimulation d’énergie très élevée. C’est ce que ressentent les personnes pratiquant assez longtemps la méditation. En gros, l’onde gamma ne dépend pas des événements extérieurs. Au contraire, vous atteignez cette fréquence grâce à un voyage intérieur.

Comment écouter les sons binauraux ?

Le meilleur moyen d’écouter les battements binauraux reste l’utilisation d’un casque stéréo. Ce type de casque permet la transmission des deux différentes fréquences dans chaque oreille. La pratique est le même que pour une méditation. Choisissez un endroit et un moment calmes. Soyez sûr de ne pas être dérangé durant votre séance. Puis sélectionner le son à écouter avant de fermer les yeux. Si vous débutez, essayez avec différentes fréquences. Vous saurez ce qui vous convient par rapport à votre état après la séance d’écoute. Dépendant du résultat que vous recherchez, vous pouvez choisir la fréquence correspondante. Vous pouvez retenir que plus la fréquence est basse, plus l’effet sera meilleur. Mais vous pouvez aussi vous référer à des guides pour ce faire. Certains préconisent trois à cinq séances par semaine.

Drogue auditive avec les effets indésirables

Comme on l’a cité plus haut, les sons binauraux sont une drogue auditive. Ils peuvent présenter des dangers pour l’utilisateur. En effet, vous pouvez devenir dépendant de cette drogue. Mais ils provoquent aussi des problèmes cardiaques. Ils peuvent même être mortels pour des gens ayant des antécédents épileptiques. De plus, certaines personnes ont des problèmes d’hallucination en écoutant des sons binauraux « à forte dose ». À mesure que vous vous habituez aux battements binauraux, vous finirez peut-être par ne plus pouvoir penser sans ces stimuli. Vous perdez ainsi votre capacité naturelle d’analyse et de réflexion. Les ondes cérébrales perdent leur cycle naturel. Elles seront perturbées et pourraient conduire à un problème d’hypertension. Au niveau des oreilles, l’écoute trop fréquente de sons binauraux conduit à des problèmes auditifs. En effet, vos oreilles seront habituées à des battements de basses fréquences. Ce qui fait qu’elles ne supporteront plus les fréquences élevées. Un problème au niveau des oreilles peut affecter l’équilibre physique de la personne.

0 Links