L’université de Bath dans le sud-ouest de l’Angleterre a créé un diplôme de directeur funéraire pour devenir maître ès-enterrement.

Le diplôme va couvrir tous les aspects liés aux funérailles, de l’enlèvement du corps à l’enterrement en passant par les cérémonies en souvenir de la personne disparue, ont indiqué vendredi les responsables de l’université et les experts qui ont participé à son élaboration.

Selon eux, ce nouveau cursus universitaire est devenu nécessaire en raison de la disparition progressive des enterrements traditionnels en Grande-Bretagne, mais aussi du caractère de plus en plus multiculturel de la société britannique.

« Dans une société multiculturelle, nous avons à présent de nouveaux rituels et des traditions différents », a expliqué au Times Alan Slater, responsable de l’Association britannique des directeurs funéraires, qui a participé à l’élaboration du diplôme.

Il a également expliqué que de plus en plus de personnes choisissaient des enterrements non-traditionnels, comme par exemple des cérémonies au cours desquelles les cendres de la personne disparue sont lancées dans les airs à l’aide de feu d’artifices.

Ce diplôme iconoclaste n’est pas le premier proposé par les universités anglaises. Celle de Lincoln (est) propose un cours d’études de golf, celle de Conventry (centre) un cursus de psychologie du paranormal et celle de Staffordshire (centre) un cours de culture du football qui se penche sur le symbolisme culturel de David Beckham.