SITTENSEN Les cadavres de trois hommes et trois femmes ont été découverts lundi matin dans un restaurant asiatique de Sittensen, dans le nord de l’Allemagne, a indiqué la police, précisant qu’une fillette de deux ans avait été retrouvée vivante sur les lieux. Ces six personnes, vraisemblablement toutes d’origine asiatique, ont été tuées par armes à feu. Un homme, grièvement blessé a été hospitalisé, a précisé un porte-parole de la police. Une petite fille de deux ans a été découverte vivante et indemne sur le lieu du drame, une maison où se trouvent le restaurant et des logements utilisés par le propriétaire et des employés, ont indiqué les enquêteurs, sans donner plus de détails. Le drame a été découvert peu après minuit par l’époux d’une employée du restaurant, le Lin Yue, venu la chercher après le travail.
Les victimes étaient partiellement enchaînées, toujours selon la police. La police fédérale allemande doit être dépêchée sur place. Un numéro de téléphone a été mis en place pour recueillir des informations. Parmi les victimes se trouvent les propriétaires du restaurant et plusieurs employés, selon la police, qui dit enquêter « dans toutes les directions. »
Ce restaurant, situé dans une petite ville de 10.000 habitants aux portes de Hambourg, était inconnu des services de police.
Les enquêteurs ont par ailleurs indiqué que jusqu’ici, les organisations criminelles chinoises rackettant les commerçants, n’avaient jamais « joué aucun rôle » dans la région.