NAMUR Alors que, hier, le gouvernement wallon a marqué son accord sur le projet de circulaire relative à l’élaboration des Plans triennaux 2007-2009, le débat secoue l’ancien plan Zen. Pour rappel, le plan Zen, mis en place par Charles Michel (MR), avait pour objectif de lutter contre l’insécurité dans les villes et communes de Wallonie. Un rapport récent de l’administration met en lumière des chiffres qui sont étonnants. Selon le ministre Courard, l’analyse des plans Zen 2002-2003-2004 laisse apparaître un favoritisme des communes du Brabant wallon : Brabant wallon : 7.284.496,61 €, soit 24,97 % ou 20,19 € par habitant.
Hainaut : 5.224.200,34 € soit 17,91 % ou 4,07 € par habitant.
Liège : 7.958.654,50 €, soit 27,29 % ou 7,73 € par habitant.
Luxembourg : 3.602.288,14 € soit 12,35 % ou 14,18 € par h.
Namur : 5.098.420,39 € soit 17,48 % ou 11,26 € par habitant. Un autre exemple est fourni pour la province de Luxembourg en 2004, 6 communes sur 44 se partageant 51 % du budget total du plan Zen : Neufchâteau, Bertrix, La Roche, Libramont, Vaux/Sûre et Bastogne. « Ce n’est pas normal. C’est ce que j’ai voulu changer au travers du plan Mercure. Il faut savoir que l’un des gros problèmes du plan Zen, c’est qu’il n’y avait pas de critères objectifs. Cela a été une priorité de mon action « , explique le ministre wallon, Philippe Courard. Et d’ajouter : « Des communes étaient déçues que je ne les aide pas autant que mon prédécesseur. Mais c’est impossible. Je n’ai pas les moyens au regard de mes critères objectifs. »
Un 4X4 Zen en Afrique
Reste quelques anecdotes du plan Zen, selon le ministre… Le service des Travaux de Jodoigne aurait été largement équipé : balayeuse, tracto-pelle, camion-citerne, véhicule 4×4, camion- brosse… pour +/- 1.100.000 €. Par ailleurs, Jodoigne se serait permis d’offrir un véhicule 4X4 pour de l’aide humanitaire en Afrique. Un geste étonnant quand on sait que c’est la Région qui l’aurait payé pour officiellement améliorer le cadre de vie de la commune.