BRUXELLES « Irresponsable, scandaleux, inacceptable… » Dans les heures qui ont suivi la diffusion du faux JT de la RTBF, les réactions politiques n’avaient pas tardé à tomber. Pourtant, si nos hommes et femmes politiques ont joué les vierges effarouchées, force est de constater qu’ils savaient en réalité très bien, pour la plupart, ce qui se tramait.Dans le numéro de Questions à la une de ce soir, Elio Di Rupo continue malgré tout d’affirmer qu’il n’était pas au courant. Or, on voit la ministre de la Culture, Fadila Laanan, dire le contraire en expliquant qu’Elio avait refusé de participer à l’émission « car il ne trouvait pas ça sérieux » . Ce qui implique qu’il savait de quoi il s’agissait. Ce que confirme Franck Istasse, l’auteur du reportage. « En répondant qu’il n’était pas au courant, Elio Di Rupo ment. Il savait qu’il allait y avoir une émission avec une interruption de programme et un faux JT. »
En outre, des politiciens des différents partis ont pris part au tournage. Olivier Maingain ou Charles Picqué (lire ci-dessus), mais aussi José Happart. Ce dernier ne regrette d’ailleurs pas. « Si c’était à refaire, je le referais. Mais sans mettre cette fois le bandeau Ceci est une fiction. »