BRUXELLES Le président de la N-VA Bart De Wever s’est dit étonné, lundi, de certaines déclarations de la présidente du cdH Joëlle Milquet. Celle-ci a déclaré que le formateur Yves Leterme (CD&V;) devait travailler, dans un cadre qui été fixé, sur les thèmes économiques et sociaux et ne plus se préoccuper de réforme de l’Etat.
« Ces déclarations laissent supposer qu’un cadre a été fixé quant au contenu, c’est-à-dire qu’il existe une liste de sujets sur lesquels on peut parler et donc une autre avec les sujets sur lesquels on ne peut pas parler. Ce n’est pas ce que j’ai compris. Si ce devait être le cas, il vaudrait mieux ne pas commencer à discuter », a commenté M. De Wever.