L’un des plus puissants typhons à s’abattre sur la région depuis une dizaine d’années a fait au moins 250 morts dans l’archipel des Philippines et au Vietnam.

Mardi, les autorités locales ont dû revoir à la hausse les bilans préliminaires établis quelques heures après le passage de la tempête, voilà quelques jours déjà.

La ceinture industrielle au sud de la capitale philippine, Manille, a été heurtée particulièrement fort par le typhon Xangsane, qui a fait dans cette seule région plus de 155 morts.

Les autorités sanitaires des Philippines estiment que plus de deux millions de personnes ont été déplacées temporairement en raison du passage de Xangsane et que de ce nombre plus de 170 000 vivent encore dans des centres pour réfugiés.

Au Vietnam, dont les côtes ont été frappées par le typhon dimanche dernier, le bilan a aussi été revu à la hausse, passant de 11 victimes lundi à plus de 40 le lendemain.