Que dire de plus de la Grèce? Que de dire à part qu’elle est ornée de sites archéologiques et de plusieurs merveilles naturelles ? Une fois que vous entendez l’idée de « Voyage en Grèce », vous êtes prêt à comparer les histoires antiques connues avec ce que vous avez réellement vu sur place. Vous pouvez voir la culture réconfortante et bien préservée dont jouissent les belles montagnes et les îles paradisiaques, et même les eaux turquoise. Ici, vous pouvez parcourir les villes ou les lieux qui composent les beaux paysages de la Grèce.

La ville d’Athènes et ses merveilles

Cette visite en Grèce a immédiatement suscité de nombreux points importants d’Athènes. Elle est l’une des cités de la grèce. C’est la capitale et elle a la valeur emblématique du pays. L’histoire brillante et glorieuse d’Athènes est encore préservée à travers les nombreux beaux vestiges et monuments. L’Acropole est aussi l’un des monuments antiques, qui se dresse comme une colline qui abrite la capitale. Il a une grande valeur emblématique. Outre les monuments, de nombreux vestiges peuvent également animer l’histoire de la ville. Lorsque vous arrivez là, gravez dans votre mémoire le grand désir de faire de superbes balades afin que vous puissiez profiter des découvertes culinaires grecques et des soirées dans de beaux endroits à travers les quartiers comme Plaka et son patrimoine, par exemple, Psirri et son authenticité. Pour avoir plus d’informations, n’hésitez pas à naviguer sur le site www.blue-lagoon.fr/.

Olympie, Rhodes et l’archipel du Dodécanèse

Vous rencontrerez le Péloponnèse au pays des plus beaux sites de Grèce. C’est là que se trouve Olympia. En entendant seulement le mot « Olympie », les « Jeux Olympiques » résonnent déjà dans vos oreilles. C’est là qu’est née la manifestation sportive internationale qui se déroule encore aujourd’hui. Ce site est un centre religieux. De là, le mont Olympe est classé comme la résidence des dieux grecs. Une fois arrivé sur place, vous pourrez contempler des édifices et des vestiges, puis d’anciennes installations sportives, et enfin le Temple d’Héra et celui de Zeus. Vous pouvez également planifier sérieusement la visite de l’un des artefacts les plus emblématiques de la ville grecque : le musée des Jeux olympiques archéologiques en europe. Après les Jeux olympiques, Rhodes et l’archipel de Dodécanèse entrent maintenant en scène. Bien sûr, vous avez déjà entendu parler des îles du Dodécanèse qui ne sont pas loin de la côte turque. À travers ses eaux cristallines, ses sites historiques, ainsi que ses villages typiques ornés de ses plages de sable fin, l’archipel est véritablement un mélange de beauté et de culture. Quand même, ne vous laissez pas distraire en oubliant votre séjour à Dodécanèse pour gravir les collines verdoyantes de Rhodes. Vous pouvez en profiter pour contempler chacune des petites îles dispersées dans la mer depuis les hauts lieux. Vous verrez des vues panoramiques pittoresques sans précédent pendant cette période.

Les collines de Delphes et les deux îles paradisiaques

Les collines de Delphes sont d’un vert très clair à proximité du mont Parnasse en Grèce continentale. Elles font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et sont classées deuxièmes dans le pays. Elles sont surtout connues pour la légende de l’Oracle de Delphes. Delphes était une prêtresse à qui se sont adressés les grands et célèbres rois de l’antiquité. Ces derniers y sont allés pour découvrir leur avenir. Si vous vous déplacez un peu plus loin, vous gagnerez en connaissance des deux îles les plus connues : l’île de Corfou et celle de Céphalonie. Quant à Corfou d’abord, c’est l’une des îles la plus renommée des îles ioniennes. La présence d’oliviers trouvés partout augmente encore la valeur de son apparence et de sa beauté, voire de sa culture. On peut dire que c’est l’île la plus rurale, donc la plus paisible de Grèce. Ici, vous pourrez découvrir ce que les Grecs appellent « philoxénia », qui est une forme particulière d’hospitalité ancienne. Pour ce qui est de Céphalonie, si vous aimez vraiment la nature, vous vous rendrez compte du fait qu’elle demeure toujours une île fabuleuse qualifiée encore d’île paradisiaque. La voisine d’Ithaque, l’île la plus renommée enregistrée dans le récit
d’Homère, est la plus grande des îles ioniennes.

Mistra et Monemvasia

Mistra est située sur une colline et à côté de la ville de Sparte. Il est également possible de déterminer sa position au pied d’un château construit par les Francs au XIIIe siècle. La « perle de Morée » fait partie du site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il y a aussi de jolies petites ruelles, des édifices religieux bien conservés et des palais bien situés. Outre cela, Monemvasia est une cité protégée par une fortification sur une île la reliant à une digue. Admirer les lieux mentionnés ci-dessus vous rappelle un univers médiéval. Lorsque vous y arrivez, vous vous sentirez isolé de votre environnement quotidien. Vous allez ressentir un sentiment d’urgence alors que vous contemplez tout ce qui vous intrigue, comme la gastronomie alléchante, les merveilleuses rues et les jolies églises byzantines. On peut dire que tout ce que vous voyez fait vraiment partie des paysages paradisiaques.