BOSTON (Reuters) – Trois jours après avoir été officiellement désignée comme étant la doyenne de l’humanité, Emma Faust Tillman est morte dimanche soir à l’âge de 114 ans dans une maison de retraite du Connecticut, annonce sa famille.

Tillman, dont les parents étaient d’anciens esclaves, était née le 22 novembre 1892 à Greensboro, en Caroline du Nord.

De ses 23 frères et soeurs, quatre avaient eux aussi dépassé les 100 ans.

Mais la longévité d’Emma Faust Tillman, qui n’avait jamais fumé, bu ni porté de lunettes de toute sa vie, a surpassé celle de ses frères et soeurs. Elle avait vécu seule jusqu’à ses 110 ans et n’était entrée qu’il y a quatre ans dans la maison de retraite de Hartford, où elle s’est éteinte dimanche.

Elle laisse derrière elle une fille de 80 ans, Marjorie, et des petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Sel on le Comité international des super-centenaires, la doyenne de l’humanité est désormais une Japonaise, Yone Minagama, elle aussi âgée de 114 ans. L’éditeur Guinness Word Records a indiqué qu’il n’avait pas vérifié cette information.