Des militants du Djihad islamique ont annoncé aujourd’hui avoir utilisé un lance-roquettes plus performant pour attaquer des cibles en Israël.
Le nouveau lanceur, mis au point par l’organisation palestinienne, peut tirer jusqu’à six roquettes en même temps, contre une seule auparavant.

Le mouvement dit avoir utilisé le nouveau matériel pour lancer dix de ses roquettes artisanales contre le poste-frontière de Sufa, entre l’État hébreu et la Bande de Gaza. Un porte-parole de l’armée israélienne a précisé que deux obus de mortier avaient touché le secteur, sans faire de dégâts ou de blessés.

Avec ce nouveau lance-roquettes, le Djihad islamique souhaite renforcer sa capacité de frappe contre Israël. En novembre, l’organisation avait mis au point une nouvelle roquette artisanale d’une portée de 18 à 20km, soit le double des précédentes.

Lors d’une attaque distincte, le Djihad islamique a tiré une roquette contre Ashkelon, dans le sud d’Israël à environ 10km de la frontière de la Bande de Gaza. Tsahal a confirmé que ce tir avait touché le secteur industriel de la ville, sans faire de victimes. Par ailleurs, une explosion provoquée par des travaux de soudure a touché une station-service de Cisjordanie, selon des responsables de la sécurité palestinienne. Un responsable du ministère de la Santé, Mohammed Eida, a fait savoir que trois personnes avaient été tuées et dix-sept autres blessées.