Pour la première fois, l’arbre généalogique de Confucius, considéré comme l’un des plus riches au monde avec 80 générations recensées, inclura les femmes, a indiqué un descendant du sage chinois chargé de ce travail d’envergure.

« Il faut s’adapter à l’époque. Les hommes et les femmes sont sur un pied d’égalité désormais », a déclaré à l’agence de presse Chine Nouvelle Kong Dehong, chargé des modifications de la nouvelle édition de l’arbre généalogique. « Plus d’un million de descendants de Confucius seront ajoutés à l’arbre familial avec cette actualisation. Les femmes y seront enregistrées pour la première fois », a-t-il ajouté.

L’édition révisée, la cinquième, qui comportera plus d’un million et demi de descendants, sera publiée en 2009 à l’occasion du 2.560e anniversaire de la naissance de Confucius (Kong Zi en chinois), dans la ville de Qufu (Est). Mais tous les descendants n’y figureront pas car certaines branches ont été égarées, tandis que d’autres parents ne souhaitent pas y figurer, a prévenu M. Kong.