L’homme a été identifié sous le nom de Mohanad Ghandour, 32 ans, un membre des Brigades des martyrs d’Al Aksa, mouvement armé issu du Fatah de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne.

Selon l’armée israélienne, les soldats ont aperçu un homme en armes au cours d’une mission et l’ont abattu. Il n’avait pas ouvert le feu, a précisé Tsahal.

Il s’agit du premier incident mortel en Cisjordanie depuis le 4 janvier. Quatre Palestiniens avaient alors été tués au cours d’une tentative d’arrestation à Ramallah.

Des heurts entre les militaires, toujours sur place, et des lanceurs de pierres ont en outre été signalés par des habitants, qui ont fait état de trois blessés. L’un d’eux se trouve dans un état grave, selon le personnel médical.