A la différence de bien des policiers russes, il n’empoche pas de pots-de-vin et est toujours poli: R. BOT 001 est le premier robot policier de Russie, patrouillant dans les rues de Perm, une ville de l’Oural, 1.400 km à l’est de Moscou.

Haut de 1,80 mètre, il comprend cinq caméras, un bouton d’appel au secours pour les passants et peut édicter des instructions élémentaires telles qu’inviter les consommateurs d’alcool à quitter la voie publique et à rentrer chez eux, a expliqué le très officiel quotidien Rossiskaïa Gazeta.

« Vous ne pouvez pas le mettre en colère. A force de répéter la même chose d’une voix monotone, il finit peut-être par vous faire rentrer l’information dans la tête », selon le vendeur du robot, cité dans le quotidien mardi.

Conçu dans un institut de Moscou, l’engin, en forme d’oeuf, ne ressemble en rien à son cousin d’Hollywood vu dans le film « Robocop », et il n’en existe pour l’heure qu’un seul exemplaire en Russie. La pluie a endommagé l’engin le premier jour et R. BOT 001 va devoir patienter tout l’hiver, mais il apprend.

« La police veut lui donner un rang, il est élève et sera bientôt cadet. Mais elle ne permettra pas qu’il devienne général », souligne Rossiskaïa Gazeta.