La vidéo sera-t-elle le nouvel eldorado pour faciliter le recrutement par Internet ? YouJob en est persuadé. A l’occasion du point presse réalisé mercredi midi dans ses locaux parisiens (Avenue des Champs-Elysées quand même), la jeune pousse n’a pas hésité à faire témoigner ses premiers clients grands comptes côté recruteurs pour rendre légitime sa démarche.Présentation vidéo limite bande-annonce de Matrix, témoignages vidéo de directeurs de ressources humaines (DRH) de grands groupes (Atos Origin, Carrefour…) sur fonds de sono rock (ou vice-versa), nul doute que YouJob cherche à dépoussiérer le secteur morne du recrutement en ligne. « La lettre de motivation, c’est fini », balance Jonathan Ichai, l’un des trois co-fondateurs de YouJob. « La motivation, cela se voit, cela ne s’écrit pas » .
Concrètement, un candidat disposant d’une webcam sur son PC ou d’un caméraphone pourra enregistrer puis déposer sa « vidéo de motivation » sur le service en ligne. Sa contribution vidéo sera mise à disposition des recruteurs potentiels, qui pourront même la visionner à partir d’un iPod. Depuis le lancement de la version bêta en août, YouJob recense 20 000 inscrits et 10 grands comptes (dont Manpower, Accor, Rhodia et Monoprix…). Ce qui représente un volume de 6000 vidéos déposées en l’état actuel. L’objectif d’ici la fin de l’année est d’afficher 100 000 candidats inscrits et 50 recruteurs.
« Gagner du temps et voir plus de candidats »
Une approche vidéo qui séduit quelques premiers clients grands comptes qui ont souvent déjà fait du Net leur premier canal de recrutement. « Nous allons avoir plus de candidats virtuels par vidéo, ce qui nous fera gagner du temps » , estime Jean-luc Masset, DRH des hypermarchés Carrefour qui est un des principaux recruteurs en France. Jonathan Ichai perçoit d’autres avantages. « Le recours au recrutement par vidéo donne une image de modernité à l’entreprise. De plus, les candidats ont un rapport de proximité avec les employeurs », estime le co-fondateur.
Autre témoignage : Charles-Henri Besseyre des Horts, en qualité de professeur associé à HEC Management et Ressources Humaines, voit à travers YouJob un moyen qui « va permettre à un candidat de se présenter rapidement, sachant que les cinq premières minutes sont déterminantes ». Néanmoins, il glisse un bémol vis-à-vis des entreprises. « Le risque, c’est ceux qui reçoivent le message. L’entreprise doit être prête à accueillir le message. »
Sur le front du modèle économique, YouJob ne se différencie guère des services existants de recrutements en ligne. Le dépôt de CV et l’upload de vidéos pour une insertion dans la base de donnée est gratuit du côté du candidat. Ce sont les recruteurs qui sont facturés en fonction des prestations : production de vidéos de présentation des entreprises à destination des personnes à recruter, adoption de la technologie YouJob en marque blanche sur le site du groupe recruteur, organisation de visioconférence recruteur-candidat dans un environnement aux couleurs de l’entreprise…Jonathan Ichai est resté discret sur la grille de tarifs concernant les prestations de YouJob.
Pour l’inauguration, le portail vertical d’emploi « 100% vidéo » est clairement destiné aux grands comptes mais il devrait s’élargir au monde des PME d’ici la fin de l’année.

« La technologie vidéo est prête pour ce marché »
YouJob est un projet qui a nécessité 18 mois de développement. Parmi les co-fondateurs, on trouve également Gérard Ichai (le frère de Jonathan), qui est directeur général de l’agence de communication corporate Mondial Média, et Yves Naccache, un des managers à l’origine de la déclinaison française du courtier en ligne Cortal Consors.