BRUXELLES (Reuters) – Toutes les compagnies aériennes indonésiennes, y compris la compagnie nationale Garuda, seront interdites de vol dans une semaine dans l’Union européenne, annonce la Commission européenne, qui vient de réviser sa « liste noire » des transporteurs jugés peu sûrs.

Les compagnies visées ne desservent pas de destinations européennes, la mesure sonne donc comme un avertissement à l’attention des voyageurs et des agences susceptibles de recourir à leurs services.

« Les citoyens européens doivent éviter de voyager avec ces compagnies. Elles sont réellement peu sûres », a souligné un représentant de la Commission.

La compagnie angolaise TAAG et l’ukrainienne Volare Aviation Enterprise seront également interdites, précise l’exécutif européen.

Dix compagnies russes, huit moldaves et six bulgares, malgré l’intégration de Sofia, vont également cesser leurs activités dans l’UE.

La liste noire européenne va devenir un outil essentiel, pas seulement pour empêcher les compagnies peu sûres de voler en Europe, mais également pour garantir que les compagnies et les autorités chargées de l’aviation civile prennent les mesures appropriées pour améliorer la sécurité, souligne Jacques Barrot, commissaire européen au Transports, dans un communiqué.