BRUXELLES Pour Ecolo, Groen! reste un partenaire prioritaire même si les « verts » sont disponibles pour apporter leur contribution à la sortie de la crise.
Ils ne prendront toutefois position que lorsqu’il y aura une proposition concrète de Guy Verhofstadt non seulement sur la composition mais aussi sur le programme, a indiqué jeudi dans les couloirs du parlement le député Ecolo Jean-Marc Nollet.« Si nous nous taisons aujourd’hui, c’est parce que nous sommes conscients de l’aspect délicat de la mission dont est chargé Guy Verhofstadt », a dit M. Nollet. Et d’ajouter qu’il appartient au Premier ministre sortant de prendre une initiative.
« A notre connaissance, il n’en a plus pris depuis lundi. Il va sans doute le faire dans les heures ou les jours à venir », a encore dit M. Nollet.
« Pour nous, Groen! reste un partenaire prioritaire mais nous sommes disposés à apporter notre contribution à la sortie de crise », a encore dit M. Nollet.
Le député Ecolo a souligné qu’actuellement on est « plus dans un jeu de stratego » que dans un débat visant à répondre aux préoccupations des gens en matière socio-économique, de justice, d’environnement. « On se répartit déjà les postes », a encore dit M. Nollet.
Toutes les considérations sur la position d’Ecolo à l’égard d’une formule de gouvernement font partie de spéculations, a-t-il ajouté, précisant que les Verts ne détermineront leur position que lorsqu’il y aura une proposition concrète de Guy Verhofstadt et lorsqu’il y aura une discussion sur le contenu du programme.
« On attend une discussion sur le fond sur la base d’une initiative de Guy Verhofstadt », a-t-il conclu.