Elle a précisé à des journalistes que 8,6 milliards de dollars seraient affectés à la formation et à l’équipement de l’armée et des forces de police afghanes, et deux milliards aux tâches de reconstruction.

« Les défis des derniers mois ont démontré que nous entendons – et devons – redoubler d’efforts », a dit Rice en se rendant à Bruxelles où est prévue vendredi une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Otan centrée sur l’Afghanistan.

A Washington, le Pentagone a dit avoir prolongé de 120 jours la durée de stationnement en Afghanistan de 3.200 hommes de la 10e division alpine de la 3e brigade, décision qui accroîtra d’environ 2.500 le nombre de soldats américains présents dans le pays compte tenu d’autres mouvements de troupes.

Le fait de maintenir sur place cette brigade alors que sont arrivés les soldats appelés à la remplacer, augmente sensiblement les effectifs américains déployés en Afghanistan, dont la plupart participent à la Force internationale d’assistance à la sécurité sous commandement de l’Otan.

« Ce prolongement fournira à l’Otan la capacité militaire requise pour garder l’initiative et consolider les succès réalisés pour la stabilité et la sécurité, tout en privant les taliban de refuges sûrs », fait valoir le département américain de la Défense.