Pour avoir refusé d’enregistrer le prénom « Axl », jugé pas assez finnois, la Finlande a été condamnée jeudi à Strasbourg par la Cour européenne des droits de l’Homme.

La Finlande refusait à Mika et Jaana Johansson d’enregistrer le prénom de leur fils « Axl Mick », né en 1999, au motif qu' »Axl » ne cadrait pas avec la loi sur la pratique nationale en matière de noms.

Les deux parents qui faisaient valoir qu’il s’agissait d’un prénom courant au Danemark, en Norvège, aux Etats-Unis et en Australie, avaient épuisé toutes les voies de recours possibles.

Les juges de Strasbourg ont condamné la Finlande pour violation du droit au respect de la vie privée et familiale considérant que le prénom Axl n’était ni ridicule ni saugrenu, par conséquent non contraire à l’intérêt général. En outre, « Axl » est prononçable en finnois, ont-ils souligné.

Le prénom n’était pas nouveau, trois personnes répondant au nom d’Axl dans le fichier de recensement au moment de la naissance de l’enfant et deux autres enfants ont reçu ce prénom par la suite, précise l’arrêt de la Cour.

La Cour a alloué 1.970 euros pour frais et dépens aux plaignants.