BRUXELLES L’emploi a augmenté de 1,7 pc en Wallonie au 3e trimestre 2006 par rapport au 2e trimestre de la même année, selon les chiffres de la direction générale Statistique et Information économique du SPF Economie. Cette hausse est surtout due à l’augmentation du taux d’emploi chez les 50 ans et plus, qui a crû de 8,5 pc sur cette même période.Actuellement, le taux d’emploi en Belgique se situe à 61,2 pc, juste au-dessus de la moyenne annuelle de 2005. Le taux de chômage s’est replié à 8,2 pc et le nombre de personnes occupées (âgées de plus de 50 ans) a augmenté de 55.000 unités (+6,3 pc), dont 33.000 femmes.
C’est en région wallonne que la hausse de l’emploi est la plus marquée (+1,7 pc, bien +1,7 pc). La croissance est de 1,3 pc à Bruxelles et en région flamande. Au total, le chômage a reculé de 4.000 unités pour s’établir à 378.000 unités.
Au cours des trois premiers trimestres 2006, l’emploi total a augmenté de plus de 8.000 personnes par rapport à la même période en 2005. Cette hausse est entièrement à mettre à l’actif des femmes (+18.000), alors que l’emploi masculin baisse d’un peu plus de 9.000 unités.
La plus forte baisse du taux d’emploi s’observe à Bruxelles tandis que la Wallonie connaît un léger recul du taux d’emploi global.
Notons que des différences régionales apparaissent dans l’évolution de ce taux suivant la tranche d’âge. Ainsi, le taux d’emploi des jeunes progresse à Bruxelles, reste stable en Flandre mais régresse en Wallonie. Malgré sa hausse, le taux d’emploi des jeunes à Bruxelles reste le plus faible des trois régions.
Au cours des trois premiers trimestres 2005 et 2006, le taux de chômage en Belgique s’élevait respectivement à 8,5 pc et 8,4 pc.